Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘San Cristobal’

Lever 7h pour un départ à 8h30 pétantes (ôais, pârfaitement! 😛  ) en direction de Chiapa de Corzo, vers l’est du Chiapas.  C’est là que nous embarquerons pour la visite en bateau del Canon del Sumidero, un magnique canyon.  La route entre San Cristobal et Chiapa de Corzo est magnifique, c’est une autoroute.  Du coup, on tape un chrono et arrivons 40 minutes plus tard à destination.  Seulement voilà, pour embarquer, il faut ensuite attendre que le bateau soit plein!  Coup de bol, nous n’attendons que 20 minutes, mais quelques personnes attendaient depuis 8h00 le matin que les gens veuillent bien arriver…!  :-O

l'autoroute jusqu'à Chiapas de Corzo

l'autoroute jusqu'à Chiapa de Corzo

l'embarcadère pour le canyon depuis Chiapas de Corzo

l'embarcadère pour le canyon depuis Chiapa de Corzo

… nous embarquons donc finalement pour une balade de 2h dans les gorges du canyon!  les paysages sont absolument magnifiques, ça vaut le détour!!  Puisque des photos parlent mieux que bien des mots, jugez plutôt…

el Canon del Sumidero

el Canon del Sumidero

Crocodile le long du Canon

Crocodile le long du Canon

El Canon del Sumidero, Chiapas

El Canon del Sumidero, Chiapas

… je me limite en photos, mais nous voyons aussi de nombreuses espèces d’oiseaux, des grottes et les dessins parfois faits par la végétation sont absolument incroyables.  🙂

Au bout du fleuve se trouve un barrage où nous faisons alors demi-tour pour rentrer au bercail.

retour à l'embarcadère

retour à l'embarcadère

De retour à Chiapa de Corzo, nous allons manger un petit bout sur le zocalo, qui abrite une très belle fontaine et un arbre centenaire.

le "zocalo" de Chiapas de Corzo

le "zocalo" de Chiapa de Corzo

Nous reprenons ensuite la route et partons à la découverte de San Juan Chamula dont on parle beaucoup dans les petits bouquins à touristes.  Comme nous nous perdons un peu (bah oui quand même!) nous admirons les paysages du Chiapas, qui ressemblent vraiment à des paysages montagneux comme on peut trouver aux US: pins, terre rouge notamment.

la terre rouge du Chiapas

la terre rouge du Chiapas

paysage du Chiapas

paysage du Chiapas

… nous arrivons finalement à San Juan Chamula, connu pour les rites un peu étranges pratiqués par les indiens dans l’église du village.  Ce détour n’est pas des plus intéressant, et il est absolument interdit de prendre des photos dans l’église.  Les gamins, partout sont dressés pour soutirer de l’argent au touristes, aussi bien pour « garder » la voiture, que pour « expliquer » les rites pratiqués dans l’église par un gamin qui récite par coeur ce qu’on lui a dit et vous le crache à la figure en l’espace de 1 min 12 secondes….  A l’intérieur de l’église pourtant remplies de statues des saints catholiques, des indiens viennent prier pour la guérison ou toute autre demande selon les indications du prêtre.  Ils devront alors, soit réciter des prières, soit aller jusqu’à sacrifier une poule dans l’église en guise d’offrande.  Le sol est recouvert d’épines de pins ce qui donne une odeur particulière au lieu accompagné des nombreuses bougies qui jonchent le sol.  Ensuite, les indiens boivent l’alcool (à bruler) local, le « pox » (de mémoire) mais boivent également du coca ou n’importe quel autre soda, car en rotant, le mal s’échappe de leur corps.  Ils ont trouvés que finalement avec un bon coca-cola le mal sortait beaucoup plus vite qu’en buvant un litre de pox et surtout ils sortaient en meilleur état!  😀  AH AH

Bon, tout cela fait un peu mascarade malgré tout, nous n’y trainons donc pas longtemps et repartons pour San Cristobal où nous redormons le soir.

la fameuse église de San Juan Chamula, Chiapas

la fameuse église de San Juan Chamula, Chiapas

le marché sur la place de l'église, San Juan Chamula

le marché sur la place de l'église, San Juan Chamula

… de retour à San Cristobal, nous avons changé d’hotel pour aller dormir à l’hotel Ciudad Real, bien plus standing que le précédent où nous bénéficions d’une offre « spéciale pas de touriste a cause de la grippe fantôme » et y dormons super bien pour 450 MXN avec le parking!  🙂

Publicités

Read Full Post »

Après une bonne nuit de repos (celle-là on l’avait bien méritée ! 😉  ) nous nous apprêtons à passer la journée à crapahuter dans San Cristobal de las Casas.  Petite bourgade ou il ne fait pas si chaud, puisque nous sommes en altitude!  la journée, il fait toutefois une température très agréable grâce au soleil mexicain qui nous réchauffe! il doit faire 25°C, nous avons un temps splendide 🙂  (youpi!)

Petit dej au Tierra dentro (on s'habitue c'est bon :-) )

Petit dej au Tierra dentro (on s'habitue c'est bon 🙂 )

San Cristobal au matin

San Cristobal au matin

Une maya qui vend des babioles

Une maya qui vend des babioles

… nous allons ensuite nous balader au marché de San Cristobal, plein de couleurs, de souvenirs à touristes mais aussi et surtout de magnifiques pièces d’artisanat perdues au milieu des babioles en tout genre.  On y trouve de magnifiques hammacs, des tissus, des broderies, du linge de maison et autres bijoux ou articles de cuir travaillés à la main.

un vendeur de hammac au marché de San Cristobal

un vendeur de hammac au marché de San Cristobal

Tissus mayas au marché de San Cristobal

Tissus mayas au marché de San Cristobal

petite fille maya au marché

petite fille maya au marché

Je m’y fait alpaguer par une horde de petite mayas (je sais c’est un euphémisme, je n’ai pas encore trouvé de maya « grand ») qui mon embobinées en 2 temps 3 mouvements à coup de « queda bien boniiiiiiiito » et autre « hay qué liiiiiiiinda » et me suis retrouvée déguisée en maya en environ 3 minutes (j’ai -presque- chronométré) 😀   Bilan, la -toute- petite maya a réussi à me refourguer des fringues que je ne mettrai jamais mais qui resteront un très bon souvenir de San Cristobal!! 🙂  c’est Bruno qui se marrait!  😉

Anne, 1,6m, géante à coté des mayas! la classe avec les baskets LOL

Anne, 1,6m, géante à coté des mayas! la classe avec les baskets LOL

Allégés de quelques pesos (400 tout de même! beaucoup pour le chiapas!), nous continuons la balade dans San Cristobal, où, allez comprendre, toutes les églises sont en hauteur!  Nous reprenons donc des forces dans un petit troquet sympathique sur le zocalo de San Cristobal (la place principale) et allons ensuite littéralement « escalader » San Cristobal, d’un côté, puis de l’autre  (Bruno m’a maudit ce jour la hihihihi  😉  )  Ben oui c’est pas de ma faute s’ils font autant de marches et que c’est montagneux dans le coin! 😛

cireur de chaussure sur le Zocalo, San Cristobal

cireur de chaussure sur le Zocalo, San Cristobal

Eglise de la Grand Place

Eglise de la Grand Place

et oui... nous sommes montés! :-P

et oui... nous sommes montés! 😛

sisisisii là aussi on est montés!

sisisisii là aussi on est montés!

… les maisons et commerces sont tous très colorés, c’est très gai même si pendant cette période un peu morose de la « grippe porcine », les touristes se faisaient rares, nous étions donc peu nombreux dans les rues (déjà qu’en temps normal, on ne peut pas dire que San Cristobal de las Casas soit un haut lieu touristique mexicain car un peu perdu au milieu du Chiapas…!)

maisons maya colorées

maisons maya colorées

Couleurs maya dans les rues de San Cristobal

Couleurs maya dans les rues de San Cristobal

Dans la journée je m’arrête à un cyber café pour copier les photos de ma carte sur DVD, j’ai déjà pour 3 Go de photos et nous ne sommes qu’au 4ème jour du périple! (oups!)

… le soir, légèrement (!) fatigués par cette petite escapade, nous profitons des jolis jeux de lumière de la ville ou il fait décidemment bien frais le soir (15°C environ!) et allons manger une bonne viande dans un petit restaurant de « Parilla argentina » histoire de se requinquer, puis DODO !

Zocalo de San Cristobal by night

Zocalo de San Cristobal by night

Read Full Post »

Lever tôt pour un départ à 6h30 pour Yaxchilan.  Les ruines de Yaxchilan ont la particularité de n’être accessible que par bateau, et le long du fleuve qui longe la frontière entre le Mexique et le Guatemala.  Nous hésitons à aller visiter également Bonampak (qui fait généralement partie du voyage car pas très loin) mais nous décidons d’aviser plus tard.

lever du jour

lever du jour

La route est globalement bonne même si nous nous faisons surprendre par quelques topes absolument pas indiqués et sortis de nulle part (pas de village ni d’intersection qui pourraient nous mettre la puce à l’oreille!).  Les paysages sont très beaux, on longe les montagnes et on traverse des petits villages.

en route pour Yaxchilan

en route pour Yaxchilan

 Nous arrivons au dernier village « frontera corozal » pour prendre le bateau à 9h00.  Nous garons la voiture sur un parking, sans problème (absolument pas craignos!).  Nous payons pour le bateau ainsi que pour l’accès aux ruines.  Le bateau est assez cher (650 MXN pour 1 à 3 personnes) alors que l’entrée des ruines est tout à fait raisonnable (49 MXN par personne).  Nous sommes les seuls sur site! 

arrivée à Frontera Corozal

arrivée à Frontera Corozal

les barques pour partir à Yaxchilan

les barques pour partir à Yaxchilan

... l'embarras du choix!

... l'embarras du choix!

Le bateau part à 9h20 pour 40 min de traversée le long du fleuve.  Sur notre gauche, le Mexique, sur notre droite, le Guatemala.

à gauche le Mexique, à droite, le Guatemala

à gauche le Mexique, à droite, le Guatemala

 

traversée vers Yaxchilan

traversée vers Yaxchilan

 

... c'est beau!!

... c'est beau!!

Les ruines sont jolies, ce qui est intéressant c’est surtout la vie autour, aussi bien végétale qu’animale… les arbres sont immenses, on a pu y voir des fameux singes hurleurs, des chauves souris dans les temples, et les marches vers le dernier temple sont magnifiques et les bas reliefs très bien conservés.  Attention à la chaleur toutefois, dur dur autour de midi!

singes hurleurs à Yaxchilan

singes hurleurs à Yaxchilan

 

ruines de Yaxchilan

ruines de Yaxchilan

 

Yaxchilan ruines intérieur d'un temple

Yaxchilan ruines intérieur d'un templeruines Yaxchilan

 

une des nombreuses chauves souris dans un temple

une des nombreuses chauves souris dans un temple

Le bateau nous attend pendant 2h (nécessaires!), retour donc au bateau qui nous ramène jusqu’à Frontera Corozal.  Nous reprenons la voiture à 13h et je prends le volan pour taper un chrono et rentrons à Palenque en moins de 2h30.

Nous enchainons directement le trajet en direction de San Cristobal de Las Casas, à 200 km au sud de Palenque.  200 Km que, quelque soit votre moyen de locomotion et vos aptitudes de conduite, on ne peut faire en moins de 4H!  et oui, il y a tellement de virages et de topes, qu’il est impossible de rouler sur cette damnée route! 

Les paysages en revanche sont magnifiques et nous passons des cocotiers et bananiers et des 30°C aux pins, la terre rouge et quelques dizaines de degrés de moins avec l’altitude!  incroyable  🙂 

sur le chemin Palenque - San Cristobal

sur le chemin Palenque - San Cristobalvue du Chiapas, en direction de San Cristobalstop on the road

Après un pit stop à Ocosingo pour acheter de l’essence, nous arrivons à San Cristobal à environ 19h30.  Nous dormons à l’hotel Real del Valle, recommandé dans le routard et pourtant pas terrible pour 350 MXN la nuit. On paie 2 nuits nous sommes bien crevés, cela fait beaucoup de route pour aujourd’hui…!  Nous dinons à « Tierradentro » un bistro « commerce équitable » très bon et pas cher, juste à coté de l’hotel.   Nous mettons la voiture au parking central de San Cristobal.

arrivée à San Cristobal

arrivée à San Cristobal

San Cristobal at night...

San Cristobal at night...

Read Full Post »